Écrire pour être lue

Ne croyez pas l’auteur qui affirme haut et fort n’écrire que pour lui.
Être lu est notre enjeu viscéral à tous.

Mon but avec ce premier roman était d’écrire une histoire dépassant 15 pages et qu’elle me plaise. Cet objectif atteint, j’ai imprimé quelques exemplaires à offrir à ceux que j’aime. Comment décrire ma joie et ma fierté quand mon rêve a émergé soudain sous la forme d’un « vrai » livre ? Et celles de mes proches à la vue de ce cadeau inattendu glissé au pied du sapin.STA_noel

J’ai soumis des textes dans de nombreux concours mais être lue par ses proches est extrêmement intimidant. Que diront-ils ? Seront-ils sincères ? Et pire… s’ils ne disaient rien ? Leurs retours sont arrivés peu à peu, enthousiastes et me renvoyant un regard pertinent sur l’histoire.

J’en étais là, heureuse d’avoir achevé ma mission quand la question de Laurence est venue exploser ma zone de confort. Merci infiniment chère Laurence, cette question était un beau cadeau.

En 2013, j’avais envoyé une première version de « Sans traces apparentes » au concours Nouvelles Plumes organisé par France Loisirs. Sélectionné parmi les 125 finalistes (sur plus de 1200 textes !), il a été lu par un comité composé de grands lecteurs. Je voulais tester l’histoire et je n’ai pas été déçue par leurs critiques majoritairement positives et constructives.

Dans les deux cas, j’ai entendu le plaisir ressenti par les lecteurs en compagnie de Charlie et Lucas. C’est ce qui m’a le plus touchée.
Donc, c’est décidé, je vais tenter ce nouveau défi insensé : l’édition.
Reste à savoir comment je vais m’y prendre…

Édition papier ou numérique ?

C’est bien connu, les premiers romans ont une chance sur un million d’être lus par les éditeurs traditionnels. Sans appui, les manuscrits finissent souvent dans leur caverne.
Les nouvelles plateformes numériques permettent de contourner ce barrage et de toucher directement son lectorat comme le prône Seth Godin.
Mais quel lectorat ?
Tous ceux que je connais ont déjà reçu leur exemplaire. Même si je le poste sur un site avec une large audience, qui y prêtera attention dans la masse ?

J’ignore quelle est la bonne stratégie, je ne suis pas une pro du marketing. Je vais donc me laisser guider par mon désir de faire connaître au plus grand nombre cette histoire que j’ai tant aimé écrire.

L’aventure continue !
Je pars explorer ce monde mystérieux de l’édition.
Si vous avez des avis ou des conseils, je les lirai avec plaisir.

Publicités

4 réflexions sur “Écrire pour être lue

  1. En communiquant sur ta passion et en partageant le plus possible, je pense.
    J’ai commencé à le lire et j’aime beaucoup. Je ferai un retour plus détaillé lorsque je l’aurai entièrement lu. Je reblogue sur mon blog !
    Merci pour ce partage.

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s