Les 10 pensées limitantes de l’auteur

Le mythe du poète maudit rôde dans nos vies d’auteurs. Il tournoie tel un oiseau de malheur, apportant sur ses ailes déployées la litanie des pensées stériles : Peut-on écrire en étant heureux ?… Mon manuscrit n’est pas édité, donc il est nul…

Des pensées stériles à double titre. D’abord, parce qu’elles restent sans réponse. Ensuite parce qu’elles peuvent nous paralyser dans notre écriture et dans notre quotidien.

Je voudrais partager ici un article très intéressant du site Eveil Oriental.com sur les pensées cognitives dysfonctionnelles. Il décode les 10 pensées les plus négatives capables de générer en nous une vision très sombre du monde et de nous-mêmes. Je me suis « amusée » à les appliquer aux aléas de la vie d’auteur.

Orage1

1/ La pensée dichotomique (tout ou rien)

Le résultat n’est pas à la hauteur des espérances (mêmes irréalistes), il est vécu comme un échec total.

Exemple : J’ai vendu moins de 1000 livres le premier mois, je suis nul !

2/ La surgénéralisation

Un événement négatif induit le traumatisme du « JAMAIS »

  • Soit verticale : un échec isolé remet en question le domaine entier (passé, présent et futur)

Exemple : J’ai reçu un courrier incendiaire de l’éditeur LD…, je n’arriverai jamais à éditer mon manuscrit !

  • Soit horizontale : un échec isolé remet en question tous les domaines de la vie.

Exemple : J’ai reçu un courrier incendiaire de l’éditeur LD…, c’est normal, je rate tout ce que je fais dans la vie !

3/ L’abstraction sélective

Focalisation a posteriori sur un incident ou une erreur qui a émaillé un bon moment et qui le transforme en mauvais souvenir, source de reproches ininterrompus.

Exemple : J’ai rencontré HG… mon modèle en écriture, mon téléphone a sonné pendant qu’elle parlait. J’ai tout gâché !

4/ La disqualification du positif ou l’alchimie inversée

Un événement positif est interprété en négatif. Ou l’art de transformer l’or en plomb.

Exemple : Un proche me dit qu’il a aimé mon histoire. C’est pour me faire plaisir, ça ne compte pas !

5/ Les conclusions hâtives

Un événement produit des scénarios noirs sur la base de deux processus :

  • La télépathie d’autrui : spéculer en négatif sur les actes d’autrui.

Exemple : Le libraire devait me rappeler hier et il ne l’a pas fait. Il a changé d’avis !

  • La voyance erronée : se projeter dans le futur et dans l’échec.

Exemple : Le libraire devait me rappeler hier et il ne l’a pas fait. Je ne serai jamais un auteur.

6/ Dramatisation et minimalisation

Les points faibles sont exagérés et les points forts sont minimisés.

Exemple : J’ai été sélectionnée dans un concours de nouvelle mais c’est un petit concours local !

7/ Le raisonnement émotionnel

Les ressentis sont considérés comme des preuves.

Exemple : J’ai envoyé mon manuscrit à 10 éditeurs et j’angoisse. C’est signe qu’il n’est pas assez bon !

8/ Les fausses obligations (musturbation en anglais !)

Les objectifs pourtant fixés arbitrairement se transformént en reproches lorsqu’ils ne se réalisent pas.

  • Pour soi – Exemple : Je dois écrire 1000 mots par jour !
  • Pour les autres – Exemple : J’ai relu son manuscrit, il pourrait relire le mien !

9/ L’étiquetage indélébile

Un événement ou un ressenti génère un jugement définitif et émotionnellement chargé.

  • Sur soi – Exemple : Je suis nul !
  • Sur un autre – Exemple : C’est un égoïste de première !

10/ La personnalisation

Une situation vécue par un autre provoque chez soi une sur-responsabilisation et une culpabilisation! Il s’agit de la croyance qu’on peut gérer la vie des autres alors qu’on ne peut que l’influencer.

Sur le plan de l’écriture, activité assez solitaire, je n’ai pas trouvé d’exemples. Mais ils ont été nombreux à surgir de ma mémoire pour ce qui concerne ma vie personnelle !

Exemple : Mon enfant ne travaille pas bien à l’école, c’est ma faute, je suis une mauvaise mère !

Plongeon

Pardon pour cette succession de phrases négatives mais j’aime à croire que connaître les pensées qui nous font dysfonctionner permet de les surmonter au moins en partie.

Voulez-vous connaître vos pensées limitantes ?

Cliquez ICI

D’après un article de Eveil oriental.com

Publicités

12 réflexions sur “Les 10 pensées limitantes de l’auteur

  1. Bonjour mon amie
    Malgré le dur mois qui commence,
    acceptons d’avancer dans la vie en gardant le sourire.

    -`☆´- *´¨)
    …… ¸.•´¸.•*´¨) ¸.•*¨)
    … … (¸.•´… (¸.•` -`☆´- Bon Mois de Novembre !

  2. Très intéressant chère Elisa.

    Essayons de ne pas trop nous limiter dans notre expression,
    malgré le fait qu’il faut savoir dire …et ne pas dire… 😉

    Bon week-end !

  3. Alors comme ça… tu connais ma mère ? (pardon) J’aime cet article et l’idée de faire le lien avec l’écriture (prochaine étape l’effet des pensées limitantes des autres sur soi). C’est difficile de ne pas avoir ce genre de pensée quand on est dans une société où tout devient nombre de followers, maillon faible ou maillon fort, audimat… bref. J’ai perdu le fil de ma pensée. Bonne soirée !

    • Certaines, voire toutes à un moment ou un autre. Là où ça devient difficile de gérer c’est quand elles se mettent à se combiner entre elles jusqu’à empêcher la moindre réflexion positive… Le flash mob des pensées négatives, moins sympa que celui d’Oprah 🙂

  4. C’est tellement vrai ! Qui n’a pas eu une pensée limitante ?
    Les identifier et s’amuser à les retourner permet d’entrer dans une forme de pensée positive pour soi et les autres. Cela me fait penser aux conseils que donnent Miguel Ruiz dans son livre « les quatre accords toltèques ». Que votre parole soit impeccable, n’en faites jamais une affaire personnelle, ne faites aucune supposition et faites toujours de votre mieux. Il ne reste plus qu’à appliquer ! 😉

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s