Premier roman & Chocolat

L’édition d’un premier roman, c’est comme manger du chocolat.

Au début était le carré. La couleur chaude, l’odeur musquée… Déposer le morceau sur sa langue, le laisser fondre lentement. Il tapisse la bouche, imprègne le palais. Je le sens m’envahir, spirale de douceur, papilles languissantes vers une extase que je recule autant que je peux. Parfois, le désir est trop fort. Impossible à contenir. Croquer à pleines dents, concasser les noisettes, émietter le cacao…

chocolat

Un plaisir à savourer avec modération sous peine de voir ces petits carrés s’incruster sur les hanches pendant des années !

Quel rapport avec un premier roman, me direz-vous ?

J’ai envoyé  « Sans traces apparentes » à plusieurs éditeurs, nationaux, locaux… Depuis la fin de l’été, je reçois des retours plutôt positifs : « Des personnages attachants », « une bonne maîtrise du suspense »…

Autant d’encouragements pour cette histoire qui m’a accompagnée près de trois ans. Et qui a une grande importance à mes yeux. On a raison de dire qu’il y a beaucoup de soi dans un premier roman. On y met plus que son cœur, on y dépose son âme…

Malgré ces appréciations positives, le manuscrit ne semble pas s’inscrire dans une ligne éditoriale. Les refus s’accumulent sauf si je propose une version simplifiée de l’intrigue ou si je modifie la fin. Des modifications majeures… Que je peux apporter oui. À condition de renoncer à mes petites chéries. Je comprends seulement maintenant le sens de cette formule. Je la croyais attachée à des effets de style, j’ai déjà beaucoup travaillé sur ce plan et élagué ce qui était trop fleuri dans mon écriture. Mais là… les modifications demandées remettent en question le message central de mon texte.

Me voilà donc devant un choix cornélien. Garder intact le sens de l’histoire telle que je voulais la donner à lire et prendre le risque qu’elle ne soit jamais éditée ? Ou orienter mon récit vers une forme plus « bankable » pour qu’il soit donné à lire au plus grand nombre ?

J’y ai réfléchi sérieusement. Mais malgré mon immense envie de voir cette histoire vivre une aventure éditoriale, j’ai décidé de respecter mes intentions de départ, celles qui m’ont poussé à écrire cette histoire. Je n’ai aucune envie d’avoir ce premier roman sur le cœur et les hanches pour les dix ans à venir parce que j’aurais cédé aux sirènes d’une édition qui ne me ressemble pas…

Et vous savez quoi ? La semaine prochaine, j’ai rendez-vous avec une éditrice qui a aimé ce manuscrit inclassable. Je vous raconte tout très bientôt.

Suite au prochain épisode !

Avatar_ET

Publicités

22 réflexions sur “Premier roman & Chocolat

  1. Bonne Chance !

    Et que ton chocolat te porte fruit…à tes souhaits !

    Bonne dernière semaine de janvier !
    ──¸,o¤°« °¤o,¸
    ──(….◕¸¸◕….)
    oOO— `*´—OOo

  2. j’adore ton parallèle et tu devines qu’il me parle ! Etre éditer c’est le moyen de parler aux gens…après ces longs mois de solitude dans l’écriture c’est le cadeau que l’on se souhaite tous ! Je suis ravie pour toi et pour Charlie…..

  3. Super, Elisa, je savais que tu ne vendrais pas ton âme, et c’est ça, ainsi que ton roman, auquel je crois, sans l’avoir lu, qui feront qu’il SERA PUBLIE (y a pas d’accent sur les majuscules :))
    Vivement la suite et je confie aux Anges

  4. Tristesse ! si ce n’est pas « bankable » comme tu dis, alors personne n’en veut ! Cruel dilemne, je te donne juste mon avis si cela t’intéresse, des plateformes de vente m’ont demandée de mettre mes articles en vente sur leurs sites (je parle de sites énormes, les monstres du net) ; seule condition : mettre mes articles sur fond blanc ! Sauf que ça ne me plaisait pas, ça dénaturait ma boutique qui est artisanale, avec photos sur bois etc, pas super pro mais fait « maison » comme on dit ! Et ben j’ai dit non, faire du fric en perdant ma touche perso, pas question ! Alors j’expose sur des sites qui me correspondent, à moindre potentiel certes, mais où je Me respecte 😉 ben voilà, c’était pour la petite histoire ! Tu vas trouver la tienne j’en suis sure ! bises

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s