Du rififi à babord…

à tribord et par-dessus bord !

Des chroniqueurs et lecteurs m’ont rapporté que Sans traces apparentes contenait des coquilles. Un grand merci pour cette alerte.

Après vérification plus poussée, il s’avère que l’imprimeur s’est trompé de fichiers et a fait le tirage à partir des épreuves et non de la version finale… BREF ! C’est la cata !

La bonne nouvelle de la semaine, c’est que l’imprimeur prend à sa charge le retirage dans son intégralité. Si vous avez acheté le livre dans sa version papier, vous recevrez d’ici peu un mail d’excuse de la part de Mathilde Palfroy et la bonne version du livre vous sera adressée très bientôt. Elle vous proposera également de choisir un livre numérique dans le catalogue des éditions de la Rémanence.

Décidément, la vie d’un livre n’est pas un long fleuve tranquille… Je sais, l’expression est un cliché, mais j’avoue que je me trouve un peu à court de mots ces derniers temps. Je ferai mieux dès que j’aurais trouvé comment transformer mon humeur en humour…

20150903_CoquenoixJe vous présente mes excuses les plus sincères et je vous remercie pour  votre compréhension.

A bientôt,
Elisa #rame_encore

PS : Petit pas sur le chemin de l’humour : Quelle est la différence entre un bon livre et un poussin ? Aucune, ils sont tous les deux débarrassés de leurs coquilles 🙂

Publicités

32 réflexions sur “Du rififi à babord…

  1. T’inquiètes ! C’est ce qui s’appelle un bizutage !! Ce sera forcément mieux pour ton … deuxième livre !
    Je comprends pourquoi la FNAC a mis tellement de temps à m’envoyer mon exemplaire, Je suppose qu’il sera dans la bonne version. Biz et courage, continue de cultiver l’humour.

    • En fait, la FNAC passe par une plateforme, ce qui donne des délais plus longs que chez un libraire indépendant. Je t’indique en MP la marche à suivre pour recevoir la bonne version du livre. Merci pour ta visite et ton soutien. Excellent we 🙂

  2. Huuu des coquilles 😉 … déjà j’aime le petit dessin de la coquille sur le fleuve à moitié tranquille 😀 et ta devinette 😆
    Pour te réconforter, tu sais quoi ? Tes premiers tirages avec coquilles sont , d’ores et déjà devenus des « collectors » ! En attendant qu’ils deviennent de l’Or 😉 😀
    Moi je dis que c’est bon signe tout ça 🙂
    En tous les cas bravo à l’éditeur pour son comportement.

    • J’y avions pas pensé dis donc aux correctors euh… collectors ! Oui, sérieusement, un grand merci à mon éditrice Mathilde qui n’a pas hésité à prendre les choses en mains. Bon we Catherine 🙂

  3. Bonjour Elisa,
    Je découvre sous ton pseudo un livre. Chuuut…..pas dire, mais j’avais soulevé la page de garde 😉
    Tu suscites ma curiosité et m’en vais aller lire le résumé de cet ouvrage 🙂 Merci pour ta gentille réponse chez Elisabeth.
    A bientôt.
    Amicalement.
    Geneviève

  4. Je l’ai acheté en numérique, un coup de chance ! Ceci dit, les éditions de la Rémanence sont sérieuses. Peu d’éditeurs tiennent compte des défauts signalés par les auteurs ou lecteurs. Quand je bossais en bibliothèque, j’ai écrit un certain nombre de fois ( surtout pour la solidité des livres ) et seules les éditions Gallmeister m’ont répondu, au téléphone, avec une réponse satisfaisante. Reste chez eux, Elisa ! 🙂

    • Effectivement, ça ne change rien à la trame mais les coquilles ont le don d’agacer et de faire sortir de l’histoire. C’est dommage de les laisser. Donc super contente de la réaction de Mathilde et du retirage 🙂

  5. Idem, j’ai reçu un mail adorable, pas encore répondu mais je vais dire que coquilles ou pas, je le GARDE, puisqu’il y a ta belle dédicace, et que même si j’en ai vu quelques-unes, la lecture est trop prenante pour y faire attention.
    Et puis, il n’y a en pas beaucoup, j’ai vu pire chez les éditeurs renommés, alors, surtout ne t’en fais pas, Elisa, je me prépare à relire, ô bonheur….
    Et si jamais je me décide à offrir l’autre exemplaire, ça sera à quelqu’un de très, très cher

  6. Oui, j’ai reçu ce mail. Moi qui suis très à cheval sur ma propre orthographe, je dois avouer que je n’ai pas relevé tellement de ces coquilles dans ton livre. Mais j’étais sûrement trop prise par le récit!

    • Merci de ce retour qui remet l’épisode à sa juste place. Oui c’est l’histoire qui prime. Ceci dit, je préfère qu’on rectifie la situation et qu’on offre au lecteur un beau livre sans coquilles. Merci pour ton soutien. Excellent we 🙂

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s