Je me souviens…

Tous les ans en octobre, c’est le « Lire en poche » de Gradignan.

Je me souviens l’année dernière, il faisait beau à se promener sur les pelouses du parc de Mandavit.

Je me souviens de ma rencontre avec Hélène Grémillon, de sa générosité lorsqu’elle nous racontait la genèse du Confident, les horreurs auxquelles les femmes se soumettaient pour avoir un enfant.

Je me souviens de cette table ronde sur la mise en tension dans les thrillers. Et de Henri Loevenbruck nous interpellant : « Mais pourquoi êtes-vous ici enfermés au lieu de profiter du beau temps ? ». A l’époque je n’avais pas osé lui répondre : « L’auteur du Rasoir d’Ockham devrait le savoir ». Il n’y a qu’une réponse possible, Messieurs et Mesdames les auteurs, la plus simple : Pour écouter vos témoignages, nous nourrir de votre expérience, écouter des passionnés parler d’écriture et d’édition… ».

Je me souviens de ces beaux moments…

Et aujourd’hui, c’est mon tour !

J’ai été invitée au Salon du livre de Saint Estèphe, dimanche 11 octobre 2015.StEstephe

Pour la première fois, je vais assister à un salon en tant qu’auteur et partager cette expérience avec d’autres auteurs.

Pour la première fois, je vais rencontrer des lecteurs, des personnes en chair et en os qui aiment se perdre dans les livres.

Pour la première fois, je vais présenter Sans traces apparentes, en parler, raconter l’histoire en live.

Pour la première fois

Vivement le 11 octobre !

Venez nombreux, il y aura des bons livres et du bon vin…