Indiscrétion de voyage

20151022_CarnetGaultierJe n’avais rien vu, occupée à jeter les idées de mon prochain roman sur le carnet acheté à l’exposition Gaultier. J’adore ouvrir de nouveaux livrets, l’odeur du papier, les feuilles encore vierges de toute rature…

Je n’avais rien vu donc. À peine avais-je perçu quelques miaulements et des pleurs de bébé, les uns se confondant avec les autres. À peine avais-je remarqué le nombre de voyageurs circulant dans l’allée alors que nous étions dans le dernier wagon. En queue du train. Après nous, les rails.

Au 50ème passant non rugissant, j’ai levé le nez de mon carnet et regardé dans quelle direction filaient les sourires. C’est là que j’ai aperçu une houppette blanche sur le haut d’une tête par-dessus les fauteuils, juste devant moi.20151022_Houpette

Coïncidence impossible ! J’ai regardé mon carnet, touché la couverture. La houppette était toujours là, oscillant de droite à gauche comme pour dire non, elle aussi.

C’est alors qu’a résonné : « Mais regarde ! On dirait des fesses, c’est pas possible ! »

La voix a levé mes derniers doutes.

C’était LUI ! LUI qui voyageait avec un ami et un siamois (d’où les miaulements, suivez un peu svp).

LUI dont j’avais admiré le génie créateur au Grand Palais quelques jours auparavant… LUI qui habille tous les corps et tous les sexes. Qui marie romantisme et sexualité, avec la provocation pour maîtresse.

Les deux hommes ont parlé anglais ensuite, sans doute pour qu’on ne les comprenne pas. Je crois qu’ils étaient en train de créer. Je n’ai pas cherché à comprendre. Je me sentais juste bien dans cette proximité, comme quelqu’un de bien côtoyant quelques célébrités, « juste quelqu’un de bien ». Je crois que j’ai souri.

Arrivée à Montparnasse. Au bout du quai, un chauffeur tenait une pancarte « M. GAULTIER » sans préciser que c’était J.P. J’aurais voulu l’attendre moi aussi. Lui faire signe « Regardez, j’écris mes romans dans vos carnets !».

Je n’ai pas osé.
J’ai poursuivi mon chemin en me demandant comment il m’habillerait…

IMG_0856

Publicités

29 réflexions sur “Indiscrétion de voyage

  1. Looser.

    Bonjour Elisa.
    Toujours beaucoup de charme dans ta façon de raconter les histoires, même les plus banales.
    Merci du partage.
    Figure toi qu’un jour j’ai voyagé avec une troupe d’acteurs en tournée en province pour la représentation de la pièce « Panier de crabes ».
    Et bien crois moi ou pas, ce jour là justement – vraiment un hasard incroyable – j’avais complètement oublié d’emmener avec moi le panier de crabes avec qui je voyage habituellement.
    Quel looser je fais ! Je suis nul pour convoquer la providence.
    Du coup, je n’ai pas osé les aborder.

    A bientôt.

  2. Hé hé!
    Si tu écris aujourd’hui dans ses carnets, qui sait? Demain peut être JPG te demandera t il une dédicace?
    J aime beaucoup tes voyages en train…

  3. Trop drôle! Oui les célébrités sont des personnes comme les autres, mais celles que l’on admire nous donne l’impression qu’elles font partie de notre cercle d’amis tout en étant intimidantes, on croit les connaître parce qu’elles nous ont apporté un peu de lumière.

    • Exactement, c’est très curieux cette intimité distante qui se crée entre nous et nos célébrités et qui nous revient en pleine face lorsqu’on se retrouve face à elles 🙂

  4. C’est curieux cet étonnement que provoque toujours sur tous le fait de croiser une « célébrité ». On oublie bien facilement qu’au fond, ce sont des personnes comme les autres. Un jour j’ai de la sorte croisé Catherine Frot : le même sentiment d’incrédulité… Bien raconté, jolie lecture.

  5. Mais je te suis, Elisa, juste que tu as vendu la mèche trop tôt 🙂
    Et même moi, j’ai deviné qu’il s’agissait de ce célèbre JP.
    Rassurée qu’il prenne le train, comme tout le monde…
    Et tu es quelqu’un de bien !
    Ravie de cette synchronicité

  6. Oh ! quel clin d’oeil amusant 🙂 Tu m’as fait sourire avec tes réflexions entre l’artiste et le carnet. Encore un hasard. Tu les collectionnes et moi j’adore les lire 🙂
    Bonne nuit.

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s