February feel good…

Février !

Les bonnes résolutions sont reléguées aux souvenirs de l’année dernière, déjà loin. Pourtant cette année, je m’étais juré que c’était pour de vrai. La preuve, j’avais déjà pris mon abonnement à la piscine… (ça marche aussi pour la salle de gym, la bibliothèque et les associations).

Et puis, je n’étais pas seule. Sur les rayonnages des libraires, les ouvrages sur le développement personnel abondent, feuilletage tout prêt pour aider.

Est-ce que, comme moi, vous vous laissez parfois tenter par ces petits guides à la couverture accrocheuse ?

« 1500 recettes dont l’une d’elle va sauver votre ligne »

« Embrassez une carrière, pas vos collègues »

etc, etc…

Et est-ce que comme moi, vous trouvez souvent le contenu assez décevant ?

Il y a tant de pages à tourner avant d’en arriver au vif du sujet. Oui c’est important de nous expliquer à quel point la problématique nous pourrit la vie, et combien nous en sommes prisonniers, incapables de nous en extraire…

Mais…
megaphone–Message pour messieurs et mesdames qui rédigez des guides de développement personnel : « On le sait qu’on ne fait pas ce qu’il faut, sinon on n’aurait pas acheté votre livre ! ».

Alors s’il-vous-plaît, laissez l’épouvantail s’agiter tout seul et consacrez plus de pages à nous présenter les solutions promises par votre titre si accrocheur. Quand on en arrive à cette partie, il reste si peu à lire.

Janvier est passé… Mes bonnes résolutions se ramassent à la pelle. L’abonnement piscine a pris l’eau mais je ne renonce pas !

Considérant que les habitudes, bonnes ou mauvaises, se prennent en 21 jours, les 29 jours de février me semblent largement suffisants.

29 jours pour ancrer 5 ré-solutions résolument POSITIVES sans passer par la case « CULPABILISATION » !

  1. M’entourer de gens qui m’entraînent vers le haut, y compris moi-même
    – Prendre mes distances avec les personnes négatives.
    – Basculer dans le positif chaque petite voix intérieure limitante.
  2. Me ménager un nid douillet, une zone paisible au sein de « chez-moi ».
    Trier, ranger et faire de la place pour ce qui viendra.
  3. Prendre soin de mon corps. C’est grâce à lui que je ressens le plaisir de vivre ce que je vis.
    – Respecter mes besoins en sommeil : alterner nuits blanches et nuits noires (je n’ai plus 20 ans).
    – Choisir des activités physiques qui me plairont assez pour faire passer les contraintes au second plan.
    – Ajouter à chacun de mes repas des aliments que j’aime.
  4. Choisir un travail où il est possible de s’amuser ou de sourire.
    Chercher jusqu’à le trouver. Encore et encore…
  5. Sortir de ma zone de confort.
    Bouger et expérimenter, partir à la découverte de nouveaux horizons ou aller plus loin dans le voyage déjà engagé.

Et vous, comment passerez-vous Février ?

Bonnes 29 journées à tous 🙂

Elisa

fevrier-crepes

Publicités

32 réflexions sur “February feel good…

  1. Salut Elisa ! Merci de ton abonnement pour mon blog et si tu as le cœur à la lecture et à la critique n’hésite pas pour mon feuilleton scénario! Je récompense toujours mes lecteurs bavards. Je reviendrai lire plus en détail tes articles! By the way trouve ta plume assez croquante, c’est cool!
    A bientôt,
    AF

  2. Conseil de coach… Se fixer des objectifs réalistes et réalisable… Ny’en aurait-il pas un poil de trop dans cette liste…??? 😉 Moi, j’dis ça, j’dis rien…

  3. 5 résolutions ! on se revoit pour le bilan de fin d’année !
    Février, pour ma part, je déteste, et le 29 n’est même pas sur un week-end !! C’est la fête des employeurs.
    Pour ce qui est de ma résolution, (une c’est déjà beaucoup) de participer à des salons, c’est en cours. Le salon du livre de St Estèphe a reçu ma fiche de participation !

  4. Tiens …!? Si je devais prendre des résolutions….. 🙄 je crois que ce serait itou pareil 😀
    Mais… mais…. huuuuu :/ 😳

    Je te souhaite, sincèrement, d’y arriver 🙂

    Les livres de développement personnel sont trop trop trop souvent pour le « développement » (surtout du porte-monnaie) perso de celui/celle qui l’écrit …

  5. Pour ma part, je ne prends pas de résolutions de nouvelle année. Je laisse venir les occasions. Comme Simone, marcher et lire. De tout, sauf du développement personnel! Et vivre l’instant avec gourmandise.

    • Bonsoir « La tête dans les livres ».
      Désolé d’appuyer la remarque d’Elisa,…. Mais dès que j’entends ce mot (raisonnable), je pense à une chanson de Mickey 3D que j’ai prise, en l’entendant, en pleine figure. Depuis, j’essaie de me soigner en attendant d’en guérir !
      Je vous invite à l’écouter ou à la ré-écouter. Mais attention, la chute est un peu violente… Et appuie bien le refrain : « Les gens raisonnables n’ont pas la belle vie
      Ils regardent les gens pas raisonnables et bien souvent ils les envient ».

      Bonne soirée.
      A bientôt pour d’autres commentaires sur les résolutions d’Elisa…. c’est un vaste sujet.

      • Bonjour André. Eh oui, le mot raisonnable peut avoir bien des résonnances, voire des « raisonnances ». Apportant du sens ou de l’ennui, selon la place que l’on occupe. Merci à tous les deux pour ce bel échange 🙂

      • Hahah et bien, je ne pensais pas déclencher une telle discussion mais effectivement un brin de folie ne fait pas de mal 😉 Et souvent, en termes de résolutions, je trouve qu’elles ne sont pas forcément faites pour être tenues!

  6. Je pense que tu te doutes bien qu’en ce qui me concerne, le feel good, pas trop mon truc, et les livres des gourous du développement personnel développent surtout leur compte en banque. Moi, c’est dans la littérature que je trouve des apaisements. Bien sûr aussi, et c’est essentiel, des questionnements, des apprentissages, des découvertes. Et c’est ça qui me fait me sentir mieux ou bien. Dans les livres et dans la nature. Donc, si je devais prendre des résolutions, ce serait de lire encore et encore, et de marcher le plus souvent possible dans les endroits que j’aime te qui m’apaisent. Ce avec ceux que j’aime.

    • Pas mon truc non plus. Mais dans les plus grands moments de doutes, je me laisse parfois happer par ces miroirs aux alouettes. Le dernier en date, que je ne citerai pas parce que je respecte trop tout travail de création, a dépassé les bornes ! Du vent, du vent, du vent… Sur ce, je pars le long des quais, marcher à la lueur de la lune et des réverbères. Très belle soirée 🙂

  7. Même si je traine mes valises elles sont plus légères parce que je dispose d’un porteur. Docile et bienveillant il entasse, classe ou rejette les bagages inutiles. Parfois le contenu est chargé d’émotions, d’autres fois ce sont des moments de bonheur qu’il est chargé de ranger au-dessus de la pile. De fait quand je me retourne, c’est le positif que j’aperçois en premier. Et si me yeux se portent sur l’horizon là j’entrevois l’espoir, les bonnes résolutions et tout ce qui m’a toujours fait avancer.

  8. me rapprocher encore plus de la sérénité… et qui sait, le 29, sera peut-être à lui seul, une saison millésime … 🙂 douce soirée Elisa et surtout doux mois de février…

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s