Terra Incognita

Dans les temps anciens, les cartographes dessinaient le monde connu et désignaient les autres territoires Terra incognita.

Dans l’imaginaire collectif, ces zones inexplorées étaient peuplées de monstres et de créatures puissantes qui terrifiaient les uns et fascinaient les autres.

Au fil des siècles, il semblerait que nous ayons parcouru chaque parcelle de notre terre. Il nous reste les grands fonds pollués et une voie lactée de plus en plus embouteillée (oui je sais elle était facile).

Alors, aujourd’hui, 21e siècle de notre aire ère, que reste-t-il à explorer ? Que reste-t-il pour nous fasciner et nous faire rêver ?

Ma réponse fuse, évidente : la page blanche bien sûr…

Le point de départ de chacun de mes voyages dans les synapses frétillants de mon cerveau. Mon camp de base pour partir en exploration, à la découverte de nouvelles histoires à inventer. Au programme : aventure et inconnu…

Et vous, quel est le territoire insoupçonné que vous explorez ?

Publicités

34 réflexions sur “Terra Incognita

  1. Chaque jour est une page blanche à remplir.

    C’est aussi un grand sac
    à souvenirs à conserver et empiler
    pour en faire ressortir quelques-uns
    au moment voulu
    quand la lassitude nous envahira.

    Bon Mardi !

  2. Je n’ai pas prévu d’explorer de Terra Incognita, je suis trop casanier pour ça. Mais pas curiosité, je ferai un effort pour tenter de découvrir la Macronie Occidentale. Ses cotes imprécises, où émergent, au large, quelques récifs acérés, ses montagnes de stock-options en cours d’érosion, ses fleuves de démagogie aux crues dévastatrices et aux étiages pénuriques, ses mers peuplées de requins-financiers, ses hauts plateaux consensuels, ses terres promises reliées par d’improbables ponts, entre des rivages trop éloignés pour oser leur traversée…. A moins que les denses forêts de la Mélenchonie Septentrionale ne soient encore plus étranges ?
    ! : )

      • Oui, tout à fait. Mais je ne suis pas encore certain de prendre un billet pour le retour ! Le côté positif de cette désastreuse campagne, est qu’il m’a inspiré une nouvelle sur le thème du mensonge, c’est top !
        Amitiés Elisa.

  3. Il nous reste peut-être à explorer les humains…!
    On a tellement de difficultés à se comprendre parfois entre pays qu’on a explorés.

    Bon Mois d’Avril à toi !

  4. Ce n’est pas vraiment un territoire inconnu, mais plutôt une terre reconnue, celle du jardin de mon enfance, où je peux revivre à volonté, comme dans la maison ancienne et biscornue tellement aimée …
    Bises et amitiés – merci pour la belle idée 🙂 – france

  5. La page blanche est un magnifique territoire à conquérir et à épanouir. Parfois, même les territoires que l’on croit connaître cachent des trésors insoupçonnés. J’aime quand ils me surprennent encore 🙂 Merci pour ce beau partage Elisa !

  6. Mon territoire inconnu c’est moi ! et les autres également que j’ai parfois du mal à comprendre….J’aime cette idée de terre inexplorée…Les pages à remplir sont un des voyages que je préfère aussi…

  7. ma terre inconnue ? l’intérieur de mon crâne, que j’ai déjà renoncé à cartographier, mais que je visite encore avec surprise…
    et, sans trop l’avoir prévu, je tourne actuellement autour de la caisse (la caisse à mouton) du petit prince en me demandant ce qu’il y a dedans et en cherchant la brèche.

  8. J’en ai tellement mais l’un des plus complexes est le microcosme me composant, le macrocosme et ma psyché. Bref, il me faudrait quelques vies supplémentaires et pas sûr que j’y arriverai malgré tout 😁

  9. Bonjour Elisa
    Pour moi en ce moment, mon territoire inexploré est et reste le néant, l inconnu et la page blanche risque de rester blanche un petit bout de temps. ..!!!…Je suis à un moment de ma vie ou je me cherche….les enfants ont grandi et ont quitté le nid familial et je me rends compte que ma vie tournait exclusivement autour de ma famille…Mais maintenant, c est une sorte de solitude et des questionnements sans réponses …!!!…. Bonne journée à toi Elisa et à bientôt. Amitiés. Annick

    • Comme je te comprends. En l’espace d’un petit mois, mes deux enfants étaient partis vivre leur vie. Un choc aussi fort que leur venue au monde. Ce qui m’a aidée, l’entourage, l’écoute de mes envies profondes et de mes rêves oubliés… et l’écriture bien sûr ! Même si ces pages ne sont et ne seront destinées qu’à moi, elles m’ont fait du bien, permis d’y voir plus clair. Je te souhaite de trouver ton territoire. Belle journée chère Annick 🙂

      • Merci à toi Elisa et oui je vais arriver à reprendre ma route en main et ce sera encore mieux qu avant … j en suis certaine….et j attends donc ton prochain roman fin 2017 avec impatience. ..amicales pensées. Annick

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s