Deux maux à vous dire

Je pourrais vous dire comme Voltaire que je suis prête à me battre jusqu’à la mort pour que chacun puisse exprimer ses idées, même si je ne suis pas d’accord avec elles. Mais ce serait faux.

D’abord, un combat à mort sera toujours un dernier recours. Ensuite, mes valeurs de liberté d’expression s’arrêtent devant les incitations à la haine et les bonnes-raisons-pièges-à-cons qui asservissent les uns au profit de quelques autres.

Dimanche prochain, nous allons élire l’homme ou la femme qui nous dirigera, représentera notre pays, et incarnera notre culture, nos valeurs.

Dans quelques minutes, les deux candidats vont s’affronter face à face.

L’un est susceptible de mettre le feu aux poudres à tout moment, l’autre peut s’avérer toxique. Alors que faire ?

J’avoue. Devant cette situation, je suis à courts de mots et d’idées. Je n’arrive pas à visualiser la fin de cette histoire et aucun des synopsis que j’entrevois ne tend vers un happy end.

Le vote blanc n’a pas d’autre poids que celui de cautionner le système et le futur élu. Pourtant, j’irai voter dimanche. Même si ce bulletin pèsera lourd dans ma main. Je penserai  très fort à mes enfants, mes petits-enfants… À cette vie que je leur ai donnée. À ce monde meilleur que je crains de ne pouvoir leur offrir…

Ce blog est une tribune dédiée à l’écriture. Si, contrairement à mes habitudes, j’ai décidé de m’exprimer sur un sujet politique, c’est parce qu’il est aussi l’écho de ma voix d’habitante de la planète Terre, de citoyenne de ce monde de fou.

Je suis auteure et j’écris parce que sinon, quelque chose va mal en moi. J’invente des histoires pour réenchanter le monde. Et parfois, je brandis mes mots bien haut.

Comme aujourd’hui.

Non pour me positionner « pour » ou « contre » (encore que…) ni dicter ce qu’il faut faire, mais pour porter, à mon humble niveau, la plume dans la plaie.

Publicités

30 réflexions sur “Deux maux à vous dire

  1. moi, je serai être plus tenté de suivre Voltaire. La liberté prime tout. Empêcher une idée de s’exprimer ne la tue pas, on ne combat pas les mots avec un bâillon. Il faut combattre les raisons qui expliquent le développement de certaines idées, surtout si elles nous chagrinent.

    • Je m’interrogeais moins sur les idées que sur les appels à la haine mais je partage ta tentation. Que surtout, les idées n’arrêtent jamais d’être mises en débats pour éviter les combats. Amitiés 🙂

  2. Merci Elisa pour avoir écrit ce post. A l’heure où je le lis, le débat est déjà consommé et certains comportements sont révélateurs de symptômes inquiétants. Il me vient en tête une phrase de Saint Augustin. « Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion ». Ne perdons pas la passion de la démocratie, la volonté de construire un monde aux valeurs humanistes. Je te souhaite de trouver l’apaisement et de voter en ton âme et conscience. L’isoloir est le lieu où l’on se retrouve seul face à ses choix. Je suis certaine que tu sauras à ce moment là.
    Bisous et excellent week-end !

  3. Cette semaine, une utopie a germé dans mon imagination. Une petite réunion, type Assemblée Générale quelconque, réunissait 193 représentants. Ce n’est pas beaucoup. Presque insignifiant. Il faut dire que la chose à gérer, n’était pas bien grosse. Elle était même de plus en plus petite. Inutile de s’y mettre à dix mille. Un minuscule monolithe, en fait. Parsemé de quelques gouttes de rosée. 193. Et autant d’avis différents. 193. Et autant de désaccords. Ils se sont juste fixé un nouveau rendez-vous. Puis, au moment où chacun allait rentrer chez soi, prêt à refermer la porte à double tour, un grimoire magique chutait lourdement et bruyamment sur la grande table ovale, soulevant un nuage de poussière. Sa couverture disait « Le Micromégas de Mr De Voltaire ». Les 193 se rasseyaient pour étudier la nouvelle question qui venait d’être ajouter à l’ordre du jour !
    Bon dimanche Elisa, merci pour ta tribune.

      • 193, 194, 195… apparemment il y a plusieurs façons de compter. Par contre, pour les participes passés, il n’y a pas trop le choix… j’ai honte. Bon, pas grave, L’important pour ce soir est un nouveau refus de la haine. Malgré un score qui fait froid dans le dos.
        A bientôt.

  4. « Je suis auteure et j’écris parce que sinon, quelque chose va mal en moi. J’invente des histoires pour réenchanter le monde. Et parfois, je brandis mes mots bien haut. »

    Cette phrase ne peut que me parler… Merci de prendre position sans prendre ta position.

  5. Je suis entièrement d’accord avec toi ; sur dimanche prochain (de toute façon, je n’ai jamais eu l’occasion de voter à un 2e tour présidentiel pour un candidat qui m’allait vraiment), et sur l’écriture ; on essaiera d’améliorer le monde comme on pourra.

  6. Moi personnellement je ne crois ni à l abstention, ni au vote blanc et je voterai en mon âme et conscience.. Moi je suis également devant un débat ou l une ne se nourrit que de haine et de mensonges et surtout elle me tétanise et l autre est jeune et a peut-être moins d expérience politique mais ma pensée est qu il est autrement plus mâture qu elle..puisqu on a le droit de s exprimer moi j aime faire partie de l Europe et je ne souhaite pas en sortir pour nos jeunes, ceux qui font leurs études à l étranger ou qui y travaille. ..je suis pour la culture, la démocratie, la liberté et le droit de s exprimer. ..je ne suis pas quelqu’un de raciste loin de là car il y a des bons et des mauvais dans toutes les origines. ….j aime les gens tout court car chacun peut apporter quelque chose à l autre….!!!! En tous les cas, j ai peur pour la France, j aime mon pays mais je ne veux pas que nous vivions dans ce monde de terrorisme et si nous nous retrouvons avec une certaine personne comme president (e) nous aurons la haine en permanence vu de l extérieur et vu de l interieur. Et moi je refuse ça. ..!!! Merci Elisa de m avoir permis de m exprimer, c est rare quand je le fais comme ça, mais ça fait du bien….Bonne soirée et à bientôt. Bises et bon vote dimanche. Et lundi j ai un an de plus….bises

      • Oui parfois il suffit d un déclic personnel bien entendu….cela n engage que moi et c est vrai que je suis loin d’être fan et de suivre la politique mais ĺà j ai vraiment eut besoin et envie de donner mon avis. Merci à toi de m avoir permis de le faire via ton blog….bisous et à très bientôt. Annick

  7. Des os laids … Réenchantons le monde, écrivons ensemble une belle histoire, je crois en la force de la pensée pure, en la puissance des mots contre les maux ! Olé cœur ; )

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s