La Bibliothèque, la nuit

Mon coup de coeur de l’été !

Une exposition-installation en réalité virtuelle, un spectacle-immobile… Voilà le cadeau qu’Alberto Manguel, auteur du livre éponyme de l’exposition, nous a fait à la BnF cet été.

Nous sommes d’abord accueillis par ces quelques mots, magnifiques :

« Une bibliothèque n’est pas seulement un endroit où règlent l’ordre et le chaos ; c’est aussi le royaume du hasard. Même après qu’on leur a attribué une étagère et un numéro, les livres conservent une mobilité bien à eux. Laissés à eux-mêmes, ils se rassemblent en formation inattendue ; ils observent des règles secrètes de similarité, de généalogies non attestées, de communautés ou de thèmes […] Les histoires que renferment les livres se massent autour de ce que Henry James appelait une « intention générale » qui, souvent échappe au lecteur : « le fil sur lequel sont enfilées les perles, le trésor enfoui, le motif dans le tapis« .

J’adore cette idée de tectonique des livres, de rébellion organisée qui échappe au grand organisateur pour laisser s’exprimer l’essence intérieure…

Bref, j’ai adoré cette entrée en matière mais ce n’est rien à côté du voyage merveilleux dans lequel l’exposition nous a plongés. Et pour une fois, j’avoue être à court de mots pour vous raconter cette expérience magique. Ou alors il me faudrait plus d’espace qu’un billet de blog.

Pour vivre une petit part de cette exposition, cliquez ici.

Merci à l’auteur de cette vidéo et Bon voyage 🙂

 

 

Publicités

7 réflexions sur “La Bibliothèque, la nuit

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s