Et voilà, c’est fini…

Ma mission parisienne est terminée, une belle parenthèse dans ma vie bordelaise. Des rencontres extraordinaires, Annie, Nadine, Adeline, elles se reconnaîtront. Des défis de folie, un rythme de dingue, une ville que j’adore, de grosses bouffées de culture… Non vraiment deux années extraordinaires !

Aujourd’hui, je rentre chez moi, à Bordeaux, riche de tout ce que j’ai vécu et prête pour de nouvelles aventures.

Car le gros bémol d’une vie trépidante, c’est d’avoir du mal à se poser. Je vais pouvoir retrouver mes longues marches sur les plages landaises, sur les sentiers du pays basque, mes apéros sur le bassin ou sur les quais, mon chai où je m’échappe dès six heures du matin avec mon stylo et mes histoires…

Pendant ces deux années, j’ai beaucoup écrit, mais en pointillés, complètement dispersée, à l’image de ma vie. Il faut maintenant que je retrouve mon cocon pour mieux lâcher la bride à mon chaos intérieur, terminer ce thriller né à Paris, et vous retrouver pleine d’énergie à la rentrée.

 

En attendant, Cachou de l’Espricerie m’a fait l’honneur de m’inviter pour son feuilleton de l’été.

C’est quoi ? C’est qui ? C’est par ici…

L’interview de juillet