Sur les traces de Charlie, le making of

L’écriture de Sans traces apparentes a pris 3 ans. Trois ans à écrire chaque scène et à la fin de chaque séance, j’écrivais encore. Écrire sur l’écriture, c’était l’idée. Tenir un journal des événements et des ressentis, des petites avancées et des grands coups de freins. Des notes destinées à mon seul usage, une bouée en cas de naufrage. Il y a pourtant quelques anecdotes fondatrices de cette aventure au long cours que j’ai envie de partager avec vous qui avez aimé l’histoire de Charlie.

idéeI. Naissance de l’idée

 

II. De l’idée à l’histoireEcriture

 

III. De l’histoire au roman

sans traces apparentes une

      

   

2 réflexions sur “Sur les traces de Charlie, le making of

  1. Ton expérience d’auteur prouve que lespersonnages ont une histoire qui leur est propre et qui échappe parfois à notre volonté consciente. Je trouve très touchant ton témoignage

    • Merci Nadia. J’ai emboîté le pas, à mon niveau très modeste, à Eric-Emmanuel Schmitt qui offre à ses lecteurs une partie de son journal d’écriture à la fin de ses livres. Un partage que j’apprécie en tant que lectrice

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s