Mon salon du livre 2018

Il était une fois, dans un hangar merveilleux, quelques milliers de visiteurs pressés dans des allées recouvertes de moquette rouge qui colle aux chaussures. Tous ces visiteurs venaient : voir les 4ème de couverture s’animer, côtoyer des écrivains pas morts, respirer le bon air de l’encre et du papier, faire quelques expériences inédites dans l’univers…

Un meurtre sera commis le…

Un meurtre sera commis le… Vous connaissez ce titre ? C’est celui d’un des romans d’Agatha Christie. Je les ai tous lus et je n’ai jamais réussi à découvrir l’assassin avant la fameuse explication finale, ces cinq dernières pages où tout s’éclaire. Jamais je n’ai trouvé le petit détail qui aurait pu me faire sortir de…

Plaisir d’écrire

Lorsque vous osez dire que vous écrivez, certains regards s’échappent, des têtes se baissent, des murmures enflent. « – Moi, j’aurais bien envie aussi, mais je n’ose pas. Je ne saurais pas faire… » J’ai une nouvelle. IMPORTANTE & URGENTE ! Écrire s’apprend ! Désolée pour le génie créatif, c’est comme le monsieur du Pôle Nord et le petit…

Plaisir d’écrire

Peut-on apprendre à écrire ? Aux Etats-Unis, les cours de creative writing (création littéraire) existent  depuis longtemps. Flannery O’Connor, Raymond Carver, John Irving ou encore Philip Roth ont suivi ceux de la très célèbre université d’Iowa. En France, seules de rares universités proposent des programmes de création littéraire. Au pays de Voltaire et des Lumières, le mythe du génie…

Quel est le point commun entre…

Un sac à main et des secrets de famille ? C’est la devinette que nous vous proposons, mon amie Nadia Bourgeois et moi. Ça se passe jeudi à Bordeaux. Si vous êtes près d’ici, venez jouer avec nous 🙂  

Conseils d’écrivain

Initialement publié sur Nadia Bourgeois :
Les secrets d’écrivain de Joyce Carol Oates auteur Joyce Carol Oates Poétesse et romancière américaine, Joyce Carol Oates enseigne la création littéraire à l’université de Princeton. Auteure de plus de soixante-dix titres, elle a figuré deux fois parmi les finalistes du prix Nobel de littérature. Comment définissez-vous le travail d’écriture…

L’ EMPREINTE DE L’ ETRE

Initialement publié sur Nadia Bourgeois :
Nous sommes voués à la fulgurance et l’évanescence. Pour autant, est-ce que la finitude est notre devenir ? Depuis des temps immémoriaux, nous nous évertuons à défier le néant ;cette absence de nous dans l’inconnu de l’après. Empreinter le monde et laisser le parfum de notre âme au passage, en…