Silence, on tue !

Je me souviens encore des circonstances qui m’ont poussée à écrire Le silence à l’ombre des pins. La visite d’une exposition sur les femmes envoyées au bagne, suivie de la découverte du Musée… Lire la suite