Mi estas la mondo

Je suis Paris, Je suis Bruxelles, Ich bin ein Berliner…

J’ai pensé cette phrase en tant de langues : en égyptien, en camerounais, en turc, en côte d’ivoirien, en alepien… Tant de pays touchés par tant d’attentats. La liste est interminable.

L’année 2016 aura été endeuillée, encore, par la violence aveugle d’actions terroristes, et malgré certains événements personnels joyeux, elle restera dans ma mémoire empreinte de tristesse.

Il paraît que 2017 ouvre un nouveau cycle.

Je ne peux qu’espérer très fort que le cercle de violence se referme ici et maintenant.

Que l’histoire ne gomme pas dans quelques années la réalité de ces tragédies. Qu’elle ne transforme pas ces terroristes en combattants héroïques par la grâce de victoires guerrières.

Que l’homme cesse enfin de vouloir ériger la vision de sa vérité en loi universelle.

Que nous puissions tous vivre ensemble, côte à côte.

Alors je fais un voeu pour 2017, dans la langue de l’esperanto :

Paco sur la mondo

colombe_paix

Joyeuses fêtes à tous 

Publicités

25 réflexions sur “Mi estas la mondo

  1. Oh my God que je suis en retard dans mes lectures 😮
    J’adore tes souhaits, je m’y associe 🙂
    Même si là, comme j’arrive après la bataille ou pendant … , on voit que ce n’est pas ça pfff 😦
    L’indécrottable optimiste que je suis commence à en prendre un sacré coup dans l’aile !

    L’espéranto ! Quelle jolie idée à concrétiser 🙂 On peut rêver non ?
    Bises 🙂

  2. Parmi les anniversaires à célébrer en 2017, j’ai choisi le bicentenaire de la méconnue Révolution Pernamboucaine, pour son nom exotique, pour son combat de Liberté et pour son drapeau empreint d’une joyeuse naïveté. Si je pouvais inclure une image, je vous le présenterai ici (en prenant soin, par souci œcuménique, de le plier, préalablement, en deux).

    Que toutes vos Bonnes Révolutions 2017 perdurent !
    Nous aussi, soyons naïfs pour garder un peu d’espoir.

    Bises Elisa. Mes meilleurs vœux créatifs.
    PS : Mably m’a offert un joli cadeau de Noël !…

  3. Bravo Elisa, et merci. Tu as traduit exactement le trouble qui m’envahit à chaque déflagration. Surtout lorsque personne n’est Tunis, Monbasa, Shah Noori, Kerbala et toutes les oubliées.

  4. De très beaux mots sur des maux toujours plus douloureux. Mais qu’il est essentiel de rappeler… A nous de savoir faire le tri de l’information et de savoir s’extirper de cette jungle médiatique qui nous envahit parfois trop.
    Donc de belles fêtes loin des écrans empoisonnés !

  5. C’est quand les romains ont imposé la religion chrétienne que tout à commencé. Joyeux Noël Elisa.
    ( Je viens de lire d’une seule traite – jour et nuit-  » Sans traces apparentes »…et j’ai aimé…)

  6. Ma chère Elisa, sans vouloir tomber l’atmosphère, les temps sont peuplés de fous et ce n’est pas nouveau…Nous sommes juste plus exposés et nous n’avons pas l’habitude….peut être devons nous changer nos styles de vie, profiter de chaque jour comme si c’était le dernier pour ne rien regretter….

  7. Quel beau message de paix en ces temps troublés Elisa ! Moi aussi je me joins à toi pour lancer des mots d’amour parce que le grondement humaniste de plusieurs voix pourra peut-être se faire entendre au-delà des cris de guerre. Bisou et bonnes fêtes à toi ! 🙂

Pour vous exprimer, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s