Je sors à peine d’une brume analgésique pour vivre un rêve éveillé que je veux partager avec vous.

Mon premier roman, vous vous souvenez ? Celui qui était jugé inclassable ?  Eh be… il vient de trouver son éditeur ou plutôt son éditrice :

Mathilde Palfroy, créatrice des Éditions de la Rémanence

Selon mon fidèle compagnon Robert Larousse, la rémanence est cette sensation qui persiste quelques temps après la disparition de la cause ou du stimulus. Sans traces apparentes traite des blessures qui nous sont transmises par la vie et notre passé familial, celles que nous portons en nous, parfois sans en être conscients.

Par ailleurs, mon « ambition » d’auteur est que mes histoires interpellent les esprits, les émotions. Que le lecteur ou la lectrice referment la dernière page encore imprégnés de son atmosphère. Pour une poignée de minutes, quelques secondes…

Il y a eu comme une espèce d’évidence. Je ne pouvais pas ne pas envoyer mon manuscrit à cette maison si bien nommée !

La suite s’est faite très simplement. Un mail reçu il y a quelques temps, un échange téléphonique, la découverte du catalogue et des autres auteurs. Une rencontre à Lyon, une belle rencontre. Mathilde est une éditrice passionnée et son rapport authentique au livre m’a beaucoup touchée.

Une aventure passionnante s’annonce ! Celle de la relation éditoriale que je voulais tellement vivre autour de ce livre. Suite au prochain épisode…

Parution prévue en Juin 2015 !

Plage pour STA2015